• Cliquez sur une lettre pour accéder à la liste complète :
  • A -
  • B -
  • C -
  • D -
  • E -
  • F -
  • G -
  • H -
  • I -
  • J -
  • K -
  • L -
  • M -
  • N -
  • O -
  • P -
  • Q -
  • R -
  • S -
  • T -
  • U -
  • V -
  • W -
  • X -
  • Y -
  • Z -
  • fém. -

Philippe Redon, instructeur FIFA au Cameroun

"Gagner en Afrique avec l'Afrique" est l'initiative de la Fédération Internationale de Football Association (Fifa) en faveur des équipes nationales africaines. Par cette initiative, la Fifa entend préparer les équipes africaines à la Coupe du monde de football 2010 en Afrique du Sud. Pour ce faire, un séminaire est organisé à l'HÎtel des Députés de Yaoundé à l'intention des sélectionneurs des équipes nationales et des entraßneurs clubs de la Mtn Elite One et Mtn Elite Two du 19 au 23 août 2008.

La cérémonie d'ouverture qui a eu lieu hier, 19 août 2008 dans la salle des réunions de l'HÎtel des Députés était présidée par Charles Emedec, vice-président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) et, par ailleurs, président de la Commission de l'organisation des championnats nationaux. L'instructeur Fifa est le Français Philippe Redon, ancien sélectionneur des Lions indomptables entre 1991 et 1992. C'est le technicien qui est donc chargé de préciser aux stagiaires l'importance de l'initiative de la Fifa.

Le sĂ©minaire de YaoundĂ© "vise Ă  renforcer les capacitĂ©s des techniciens", a dĂ©clarĂ© Philippe Redon. C'est que, "la Fifa veut aider les pays africains Ă  s'organiser dans tous les maillons de la chaĂźne du football comme les pays anglo-saxons", ajoute Dominique Wansi, chef du DĂ©partement technique et de dĂ©veloppement Ă  la Fecafoot. Outres les techniciens, la formation de YaoundĂ© prend en compte les arbitres de l'Ă©lite, les administrateurs de la fĂ©dĂ©ration, les membres des ligues provinciales. Et mĂȘme les mĂ©decins Ă  en croire Dominique Wansi.

Pour Benjamin Massing, ancien international camerounais, "c'est l'entrĂ©e dans le professionnalisme que la Fifa est entrain de prĂ©parer dans les pays africains ; ce qui, Ă  la longue, arrĂȘterait la ruĂ©e des jeunes footballeurs vers les paradis occidentaux". Sur ce, la Fifa a tenu compte des entraĂźneurs de toutes les catĂ©gories et de tous les niveaux y incluant aussi le volet infrastructurel en dotant chaque pays africain en pelouse artificiel. Pour le Cameroun prĂ©cisĂ©ment, c'est le stade de la rĂ©unification de Douala qui est en travaux actuellement selon Jean Manga OnguĂ©nĂ©, chef du bureau de dĂ©veloppement Fifa de YaoundĂ©. Le sĂ©minaire qui prend fin samedi 23 aoĂ»t 2008 par des questions et dĂ©bats comporte chaque jour des sĂ©ances thĂ©oriques et pratiques.

Source : http://www.cameroon-one.com
 

Les statistiques et les pages du site www.anciensverts.com