• Cliquez sur une lettre pour accéder à la liste complète :
  • A -
  • B -
  • C -
  • D -
  • E -
  • F -
  • G -
  • H -
  • I -
  • J -
  • K -
  • L -
  • M -
  • N -
  • O -
  • P -
  • Q -
  • R -
  • S -
  • T -
  • U -
  • V -
  • W -
  • X -
  • Y -
  • Z -
  • fém. -

Mustapha Bayal Sall : "Zlatan Ibrahimovic m'aimait bien et me respectait"

Mustapha Bayal Sall


Bayal Sall et Zlatan Ibrahimovic se sont livrés un des duels les plus mémorables de ces dernières saisons en Ligue 1. Le défenseur raconte ses aventures avec Ibra.

Zlatan Ibrahimovic a souvent fait des misères à l'AS Saint-Étienne du temps où il émiettait les défenses de Ligue 1 avec le Paris Saint-Germain. Et si le géant suédois a inscrit 14 buts en 13 matches toutes compétitions confondues face aux Verts, c'est que son duel avec Bayal Sall, bien connu des observateurs du championnat de France, a souvent tourné en sa faveur. Pour Goal, le défenseur sénégalais revient sur une confrontation qu'il aura toujours quelque part en mémoire. 

Quel souvenir gardez-vous de vos confrontations face Ă  Zlatan Ibrahimovic ?

Je me rappelle que c’était un duel excitant. Je les aimais beaucoup et c’était aussi un match dans le match que les supporters attendaient. Ils savaient que ça allait être un combat entre deux costauds. Moi je savais que j’aurais un très grand joueur en face de moi.

Pourquoi est-ce un attaquant très compliqué à prendre pour un défenseur ? 

C’est un joueur très particulier parce qu’il ne joue pas vraiment comme son gabarit pourrait le laisser penser. Il est intelligent dans ses déplacements et il dézone beaucoup. Après, il met aussi beaucoup de coups. Mais je lui rendais bien (rires).

Plusieurs images vous montrent en train de vous parler sur le terrain. Pas forcément pour vous dire des mots doux, si ?

La première fois qu’on s’est rencontrés, c’était au Parc des Princes, on ne se connaissait pas du tout. Il ne faisait pas son match, il n’était pas dedans. Je l’avais empêché de faire quelques actions et il s’est mis à m’insulter à chaque fois qu’on était proche. Des mots assez habituels sur les terrains de foot quand ça chauffe un peu, c’était des "fuck you" ou des "ferme ta gueule".

Comment réagissiez-vous ?

Je ne le calculais pas. Je savais très bien qu’il faisait ça pour me sortir de mon match, me faire craquer parce qu’il n’arrivait pas à le faire sur le terrain. Après notre première rencontre, on a eu une relation un peu spéciale.

C’est à dire ?

Il m’aimait bien, au fond. Il me respectait parce que je lui tenais tête. Une fois en Coupe de la Ligue à Geoffroy Guichard, il avait marqué et nous avions dû arrêter le match à cause des supporters et des fumigènes. Il était venu me voir pour me demander d’aller leur parler, je l’avais fais et il m’avait alors dit que j’étais un bon gars. Il m’a quand même donné trois fois son maillot après nos rencontres.

Qui de lui ou de vous aimait le plus se retrouver en face de lÂ’autre ?

Je ne sais pas. Une fois au Parc des Princes je ne jouais pas et Blaise Matuidi est venu me dire que Zlatan était déçu car la semaine il avait parlé de notre duel et il était content d’en disputer un nouveau. Plus tard, Ibra m’a dit que j’étais un très bon défenseur et de la part d’un joueur comme lui, ça m’avait vraiment fait plaisir.

Il sera donc de nouveau déçu de ne pas vous retrouver à Old Trafford, mais vos anciens coéquipiers le connaissent bien aussi. Que doivent-ils faire pour l’arrêter ?

Loïc Perrin le connaît très bien, ce n’est pas la première fois qu’il se retrouvera en face de lui. Il sait bien ce qu’il a à faire mais le plus important sera de rester tout le temps concentré parce qu’en plus de ses qualités physiques et de buteur, Zlatan est très fort pour faire perdre la tête.

Vous risqueriez-vous à un pronostic ?

Non ! Mais Sainté a fini premier de son groupe, ce n’est pas pour avoir des complexes maintenant. S’ils jouent libérés, ça devrait bien se passer. Je les regarderai à la télévision et je leur envoie tout mon soutien.

Propos recueillis par Julien Quelen

Consulter la fiche de : BAYAL SALL Mustapha

Les statistiques et les pages du site www.anciensverts.com