• Cliquez sur une lettre pour accéder à la liste complète :
  • A -
  • B -
  • C -
  • D -
  • E -
  • F -
  • G -
  • H -
  • I -
  • J -
  • K -
  • L -
  • M -
  • N -
  • O -
  • P -
  • Q -
  • R -
  • S -
  • T -
  • U -
  • V -
  • W -
  • X -
  • Y -
  • Z -
  • fém. -

Hervé Révelli ne digère pas l'élimination en Coupe de France

Hervé Révelli

Deux jours sont passés. Mais la colère ne retombe pas. Après l’élimination de l’US Feurs en Coupe de France contre le JSO Givors, l’entraîneur forézien a encore du mal à avaler la pilule.

 
Hervé Révelli ne digère pas la défaite à Givors. Pour lui, c'est une faute professionnelle
Ils ne vont pas refaire le match. Et puis, dans ce type de rencontre, seul le mental fait la différence. Une équipe d’Excellence qui «tombe» une formation de CFA2, et c’est tous les ans pareil avec la Coupe de France.
L’US Feurs s’est arrêté là, au quatrième tour d’une coupe qu’ils avaient tant aimée la saison dernière*. A 2-1, ils ont eu une balle de 3-1. Et puis 2-2, avant que le JSO Givors et un certain Kermadi ne renverse une qualification promise aux Foréziens.
Si cette défaite n’est peut-être qu’une demi-surprise tant il est difficile de s’imposer à Givors, l’entraîneur de l’US Feurs ne décolère pas.
Trois jours après les faits, Hervé Révelli n’a toujours pas digéré. « On a été mauvais, on ne va pas se cacher derrière je ne sais quelles explications », envoie l’entraîneur, avant de poursuivre. « Ils ont gagné dans tous les domaines : duels, impact physique, dans la conquête du ballon sans compter la volonté. Non, il n’y avait pas photo. Il y a eu de la suffisance de la part des joueurs, c’est tout.»
L’US Feurs pensait être à l’abri quand l’inévitable Lamrabtine donnait l’avantage aux pensionnaires de CFA2 (2-1, 47e). « On a une balle de 3-1 ; si on la met au fond le match est plié. Et puis une erreur défensive et un but exceptionnel. Le gars, s’il réessaie dix fois il l’a met dix fois dehors. »
La colère a pris le pas sur la déception, et il faudra quelques semaines et d’autres matchs pour que l’entraîneur oublie.
 
Dugand, placé en défense centrale, a quitté le terrain de jeu après deux cartons jaune
 
« Cette défaite je ne l’accepte pas. On ne doit pas perdre. C’est sûr que celle là je vais mettre un moment à la digérer. »
« J’attends une réaction d’orgueil de la part des joueurs. De toute manière ils n’ont besoin de personne pour leur rappeler qu’ils n’ont pas été à la hauteur. A eux de faire leur autocritique. A un moment donné il faut arrêter de dire, c’est pas moi. Ils doivent aussi se prendre en main. Je n’ai pas encore d’idée précise sur la composition du groupe mais je vais certainement faire monter des joueurs de l’équipe B. »
Hervé Révelli aura des mots encore plus durs : « J’ai honte pour le club et pour le président qui s’investit tant. Et on a l’air de quoi devant les sponsors ? Voilà ce qu’on donne en échange, ce n’est pas normal. »
Quelques minutes sont passées. L’entraîneur tente de peser ses mots avant de retrouver un peu de calme. « Ce soir (mardi), je vais revenir sur ce match avec les joueurs, mais pas trop, ça ne sert à rien. Il nous faut garder un brin de sérénité, qui plus est dans ces moments là. On va reprendre le travail et se consacrer sur le championnat. »
Hervé Révelli est un amoureux du ballon. Et comme tous les passionnés, la défaite, ce genre de défaite, lui est insupportable.

Source : www.foot42.fr

Les statistiques et les pages du site www.anciensverts.com