• Cliquez sur une lettre pour accéder à la liste complète :
  • A -
  • B -
  • C -
  • D -
  • E -
  • F -
  • G -
  • H -
  • I -
  • J -
  • K -
  • L -
  • M -
  • N -
  • O -
  • P -
  • Q -
  • R -
  • S -
  • T -
  • U -
  • V -
  • W -
  • X -
  • Y -
  • Z -
  • fém. -

La fiche complète de l'ancien Vert Emile CABANNES

Nom Prénom Club

CABANNES

Emile

Divers
Formé au club
A joué en pro

Attaquant, puis entraîneur

A joué à l'ASSE entre janvier 1936 et juin 1944. Il a marqué 45 buts en championnat durant cette période.
Il a également été l'entraîneur du club entre 1940 et 1943.

Il venait de Sète où il avait joué entre 1933 et 1935.

Le détail de sa carrière à l'ASSE

En championnat

Années Niveau Matchs Buts Classement
1935 - 1936 D2 12 10 3ème
1936 - 1937 D2 19 14 3ème
1937 - 1938 D2 7 7 2ème
1938 - 1939 D1 20 9 4ème
1940 - 1941 - 6 3 -
1941 - 1942 - 1 - -
1942 - 1943 - 9 2 -
1943 - 1944 - 9 - -
Total - 83 45 -

En Coupes Nationales

Années Coupe de France Buts
1936 - 1937 2 -
1937 - 1938 1 -
1938 - 1939 1 -
1940 - 1941 2 1
1942 - 1943 2 1
1943 - 1944 3 1
Total 11 3

Emile Cabannes s’essaie au football au début des années 30. Il joue au poste d’avant centre et son niveau est jugé suffisamment intéressant pour intégrer l’équipe de Sète mais il y est peu utilisé. Il faut dire qu’à cette époque, il n’a toujours pas sauté le pas et hésite à se consacrer entièrement au professionnalisme. Il exerce une autre activité, celle de moniteur d’aviation et cette dernière l’amène à quitter sa région, lui le Méridional d’origine, puisqu’il trouve un emploi à Ambérieux.
Dans ce cadre, il aimerait bien incorporer l’équipe de l’AS Saint-Etienne, qui évolue alors en deuxième division car il s’est rapproché de la région stéphanoise. Les dirigeants stéphanois sont finalement intéressés et lui font signer un contrat au tout début de l’année 1936. Son intégration est ultra rapide et coïncidence ou pas, les Verts enchaînent avec dix victoires consécutives. Malheureusement, elles seront insuffisantes pour lui assurer une accession en Première division.

En tout état de cause, Emile Cabannes semble avoir fait l’unanimité autour de sa personne. Sa modestie est légendaire et lui attire tous les suffrages. D’ailleurs lorsqu’il inscrivait un but, il avait horreur d’être félicité ne supportant pas d’être le centre de toutes les attentions. Impressionné par ce joueur d’un caractère si attachant, Emmanuel Gambardella, un journaliste sportif, supporter du FC Sète, l’avait surnommé le « Cincinnatus du football ». En effet, dans la Rome Antique, Lucius Quinctius Cincinnatus était un paysan qui n’a accepté de devenir dictateur que pour le bien de son peuple menacé d’invasion. A chaque fois que la menace était écartée, il mettait fin à sa charge et retournait à ses terres. Voilà à qui était comparé Emile Cabannes.
Il est également le second buteur en première division de l’histoire du club. Le 4 septembre 1938, René Pasquini inscrit le premier but face à Fives et Cabannes a clôturé la marque à la toute dernière minute. Malgré la défaite (2-3), il est donc entré dans la cour des grands.

Le détail de ses buts

Adversaire Championnat Coupe de France Années
Montpellier 5 - 1936 - 1941
Le Havre 4 - 1935 - 1939
Calais 4 - 1935 - 1937
Nancy 3 1 1935 - 1943
CA Paris 3 - 1935 - 1938
Reims 3 - 1936 - 1937
Charleville 2 - 1935 - 1937
Nîmes 2 - 1937 - 1938
Tourcoing 2 - 1937 - 1938
Rouen 2 - 1938 - 1939
Roubaix-T 2 - 1938 - 1939
Boulogne 1 - 1935 - 1936
Villeurbanne 1 - 1935 - 1936
Caen 1 - 1935 - 1936
Valenciennes 1 - 1936 - 1937
Troyes 1 - 1936 - 1937
Lens 1 - 1936 - 1937
Dunkerque 1 - 1937 - 1938
Fives 1 - 1938 - 1939
Sochaux 1 - 1938 - 1939
Lens 1 - 1938 - 1939
Annecy 1 - 1942 - 1943
Perpignan 1 - 1942 - 1943
Sète 1 - 1938 - 1939
Alès - 1 1940 - 1941
Bourg-en-Bresse - 1 1942 - 1943

Ses multiples

Adversaire Date Type Compétition
Le Havre 16/02/1936 Triplé 19ème journée D2
Reims 22/11/1936 Triplé 11ème journée D2
Nancy 13/12/1936 Doublé 13ème journée D2
Calais 02/01/1937 Triplé 21ème journée D2
Nîmes 10/10/1937 Doublé 7ème journée D2
Tourcoing 29/05/1938 Doublé 42ème journée D2
Rouen 11/09/1938 Doublé 2ème journée D1
Roubaix-T 09/10/1938 Doublé 4ème journée D1
Montpellier 25/05/1941 Doublé 16ème journée

Emile Cabannes faisait donc partie de l’effectif qui a fini quatrième à l’issue de sa première saison parmi l’élite en 1939. La guerre éclate et met fin à tous les rêves envisagés notamment à la suite de matches de préparation encourageants. Quasiment tous les joueurs sont concernés par la Mobilisation et lorsque les Allemands attaquent en 1940, au moins six d’entre eux sont faits prisonniers. Tax et Odry sont ensemble en Belgique. Gardet et Biechert étaient dans l’infanterie, Brusseaux dans les chars d’assaut et Rolhion dans l’infirmerie.
L’AS Saint-Etienne est en léthargie. Il faut pourtant continuer à le faire tourner un minimum. L’entraîneur, William Duckworth, est parti et on doit lui trouver un remplaçant. Ce n’est pas une mince affaire car il avait atteint une côte de popularité sans égal. Jusque là, Pierre Guichard avait toujours fait confiance à des techniciens étrangers. Il avait commencé par recruter Albert Locke en 1933-34, puis Harold Rivers 1934-35 suivi par Duckworth (1935-36), Vago (1935-36) et de nouveau Duckworth (1936-39).

Cette fois-ci, le choix se porte sur Emile Cabannes, qui accepte la proposition malgré les conditions incertaines. Il devient donc le premier entraîneur français de l’histoire du club. Sa situation est peu enviable. Après l’armistice, des compétitions sont bien mises sur pied mais elles ont du mal à vivre. Les temps sont durs, le football n’est plus la priorité des institutions et l’argent se fait de plus en plus rare. C’est un cruel retour en arrière avec des voyages inconfortables, le casse-croute préparé par les joueurs eux-mêmes.
Les entraînements sont encore plus sommaires que du temps de Ducky et ce n’est pas peu dire. Pour maintenir une condition physique à un niveau minimum, Pierre Garonnaire et Jean Snella doivent se payer un préparateur physique personnel, François Prost à qui ils donnaient 5 francs de l’heure.
Emile Cabannes fait de son mieux avec les moyens qui sont les siens car l’important est de tenir jusqu’à la fin de la guerre. Lors de la saison 1940-41, Jean Snella se blesse et l’équipe déjà amoindrie, connaît de sérieuses difficultés. Néanmoins, l’ASSE parvient à se hisser jusqu’à la finale de la Coupe de France (zone libre) où elle a du s’incliner contre Toulouse (0-1). En 1941-42 et 1942-43, les résultats sont en dents de scie et sont difficiles à cerner.

Emile Cabannes aura quand même eu le mérite de poursuivre le travail de ses prédécesseurs et de faire en sorte que le club ne sombre jamais tout à fait. Et ce d’autant plus que Pierre Guichard a jeté l’éponge le 8 février 1943 suite aux décisions du gouvernement de Vichy de mettre fin au professionnalisme cause de tous les maux. L’entraîneur français, avec d’autres, va tenir l’édifice à bout de bras et lors du retour de captivité d’Ignace Tax, il pourra lui passer le flambeau, fier du parcours accompli au sein de la maison verte.
Il peut alors exercer la profession de vigneron, la conscience tranquille, avec le sentiment légitime d’avoir été un des membres influents de la famille stéphanoise.

Son bilan à l'ASSE en tant qu'entraîneur

Compétitions Matchs Victoires Nuls Défaites Buts marqués Buts encaissés
Championnat de Guerre 63 23 9 31 89 111
Coupe Charles Simon 12 7 2 3 35 12
Total 75 30 11 34 124 125

 Merci Ă  Tex pour ce portait d'Emile Cabannes



Toutes les informations du site www.anciensverts.com sur Emile CABANNES :

Titre, cliquez sur le titre Date
[Site] 12 nouvelles fiches et 26 fiches modifiées : A la découverte des joueurs d'avant 1945Dimanche 10 Novembre 2013 00:00
[Site] 24 fiches de joueurs modifiéesMercredi 06 Novembre 2013 09:09
[Site] 31 nouvelles fiches modifiées et une nouvelleMercredi 14 Novembre 2012 00:00
[Ephéméride] Anniversaire de Pascal Françoise et Jean Claustrat ; 10 rencontres disputées un 28 févrierMardi 28 F�vrier 2012 00:00
[Ephéméride] Anniversaire d'Yvan Bouget et Pascal Feindouno ; 9 rencontres disputées un 27 févrierLundi 27 F�vrier 2012 00:00
[Ephéméride] Anniversaire de Robert Jacques et Jacques Grattarola ; 13 rencontres disputées un 16 févrierJeudi 16 F�vrier 2012 00:00
[Ephéméride] Anniversaire de Romuald Castellani ; 8 rencontres disputées un 7 févrierMardi 07 F�vrier 2012 00:00
[Ephéméride] Anniversaire de Roger Rocher et Dimitri Fillon ; 8 rencontres disputées un 6 févrierLundi 06 F�vrier 2012 00:00
[Ephéméride] Anniversaire de Loïc Chavériat, Roland Mitoraj et Pape Thiaw ; 11 rencontres disputées un 5 févrierDimanche 05 F�vrier 2012 00:00
[Ephéméride] Anniversaire de Jean-Paul Cohuet et Cédric Varrault et 12 rencontres ce jourLundi 30 Janvier 2012 00:00
[Ephéméride] Anniversaires d'Yves Colleu, Jean-Marc Féougier et 10 rencontres ce jourDimanche 29 Janvier 2012 00:00
A la découverte de la première équipe professionnelle de l'ASSEMardi 06 D�cembre 2011 19:34
[Site] 10 nouvelles fiches complétées Lundi 19 Septembre 2011 08:58


Nombre de consultations de cette fiche : 7246

Date de dernière modification de cette fiche : Mercredi 6 Novembre 2013

Les statistiques et les pages du site www.anciensverts.com